Vie locale/Environnement

L'environnement et la commune

LA GESTION DIFFÉRENCIÉE

La gestion différenciée qu'est-ce-que c'est ?

Le principe de la gestion différenciée est de plus en plus appliqué par les communes de France : elle consiste à ne pas entretenir tous les espaces publics avec la même intensité, en essayant de développer la biodiversité.

La commune de Corbehem l'applique depuis quelques années maintenant et a changé petit à petit ses méthodes de travail.

Cette façon d’entretenir les espaces verts a de multiples enjeux :
- Favoriser la biodiversité des espaces naturels, en créant des espaces refuges pour la faune et en laissant la flore s’exprimer.
- Optimiser l’entretien des 260 hectares de la commune par la réduction du temps passé par agent, par la suppression des achats de produits phyto et la diminution des quantités d’eau d’arrosage (nous favorisons les plantes vivaces en massif plutôt que les plantes annuelles nécessitant une fréquence d’arrosage beaucoup plus importante).


L’utilisation de produits phyto (principalement les désherbants) a des impacts considérables sur la pollution de l’eau, la destruction de la faune et de la flore locales (on entend souvent dire « on ne voit plus nos hirondelles », mais pourquoi viendraient-elles si elles n'ont plus d'insectes pour se nourrir ?) mais également sur la santé humaine…

Le service des espaces verts de la commune utilise désormais des techniques alternatives pour ne plus utiliser de pesticides.

Gestion différenciée ne veut pas dire moins de travail, mais travailler différemment et avoir une vision différente des espaces publics, Il s’agit d’entretenir autant que nécessaire mais aussi peut que possible ?

En effet, par exemple le désherbage du cimetière nord se fait aujourd’hui manuellement et de façon collective (9 passages par an, c’est-à-dire une fois par mois de mars à novembre là où auparavant deux passages avec du désherbant suffisaient).

Des chemins en schiste et autrefois traités à tout-va de produits ont été enherbés et nécessitent aujourd’hui une tonte régulière (moins fréquente qu’une tonte classique vu la pauvreté des sols).

Ce changement de méthode de travail nous amène parfois à faire évoluer certains de nos espaces verts. En agissant ainsi, la commune de Corbehem s’engage à protéger votre santé.

Petit rappel : l’interdiction de produits phyto ne concerne pas que les collectivités mais également les particuliers, qui depuis le 01 janvier 2019 n'ont plus le droit ni d’utiliser, ni de détenir de produits phytosanitaires chez vous (loi Labbé).

Retour en haut de page

A chacun de participer et d’être responsable …
Depuis le 1er janvier 2017, plus aucune collectivité n’a le droit d’utiliser ou de faire utiliser des pesticides de synthèse dans ses espaces verts, promenades, forêts et voiries. 
Alors chacun, à la mesure de ses moyens, peut, par un geste éco citoyen, participer à une meilleure maîtrise de la végétation spontanée, et collaborer ainsi au développement d'une ville plus écologique.
Comment ? En désherbant juste devant chez soi… Cet espace restant du domaine public, tout désherbant ou autre pesticide y est donc interdit. Utilisez l’eau chaude de cuisson encore bouillante de vos aliments (pâtes, pommes de terre) sur les herbes qui vous dérangent, coupez-les à la binette ou empêchez-les de pousser en semant au pied de votre mur de jolies plantes à fleurs (lierre, clématite, chèvrefeuille…). Et n’hésitez pas à proposer votre aide aux voisins en difficulté !
Conseils de la Communauté d'Agglomération du Douaisis en collaboration avec la Fédération Régionale de Défense Contre les Organismes Nuisibles (FREDON)