Vie locale/Environnement

L'environnement et la commune

CORBEHEM, UNE FLEUR DANS L'INDUSTRIE

Vous avez dit, gestion différenciée ?...
 
Tout le monde s'accorde à dire que notre commune est bien fleurie, propre, mais nous sommes loin d'imaginer comment notre équipe des espaces verts s'organise pour assurer l'entretien de ces espaces répartis sur les 260 hectares de la commune.
 
En effet, il ne s'agit pas de se lever le matin et de décider de tondre telle pelouse ou de désherber tel massif. Tous les espaces verts sont entretenus selon un organigramme définissant les priorités car il n'est pas nécessaire d'apporter le même soin dans toute la commune, permettant ainsi de favoriser la diversité de la faune et de la flore : c'est ce qu'on appelle "la gestion différenciée".
 
Benoît Mercier, Agent de Maîtrise chargé des espaces verts de la commune, nous a apporté des explications lors de la réception réunissant les lauréats du concours des maisons fleuries.
 
Après inventaire de tous les espaces verts de la commune (massifs fleuris, espaces à tondre, zones de fauchage tardif, espaces de taille, zones minérales à désherber sans produit phytosanitaire), ceux-ci sont classés en trois catégories selon le type d'entretien souhaité. Quelques exemples :

- Tonte régulière, bordures impeccables, arbustes taillés à la main, aucune adventice tolérée dans les massifs contenant des annuelles, arrosage régulier, désherbage régulier des schistes…

- Tonte régulière, bordures fauchées de temps en temps, arbustes taillés à la main avec juste une maîtrise du volume, quelques adventices tolérées, massifs de vivaces arrosés uniquement en cas de forte chaleur, schistes enherbés et tondus de temps en temps, désherbage mécanique des allées dès que cela n'est plus tolérable…

- Fauchage une à deux fois par an, arbustes recépés tous les 4-5 ans, pas de désherbage, prairies champêtres fauchées une fois par an, talus fauchés deux fois par an…

Cette présentation a permis de mieux comprendre le travail quotidien de notre équipe des espaces verts, tenant compte des contraintes environnementales, et dans le souci de préserver les deux fleurs attribuées par le Label Villes et Villages Fleuris.
 
Le jeudi 25 octobre dernier, la Commission Environnement – Cadre de vie a récompensé les participants au concours des Maisons Fleuries. La commission a opté cette année pour un concours sur inscription et instauré une "contrainte" de décoration, pour laquelle certains concurrents n'ont pas manqué d'imagination ! Bravo à tous ces jardiniers pour leur implication dans l'embellissement de Corbehem.

A chacun de participer et d’être responsable …
Depuis le 1er janvier 2017, plus aucune collectivité n’a le droit d’utiliser ou de faire utiliser des pesticides de synthèse dans ses espaces verts, promenades, forêts et voiries. 
Alors chacun, à la mesure de ses moyens, peut, par un geste éco citoyen, participer à une meilleure maîtrise de la végétation spontanée, et collaborer ainsi au développement d'une ville plus écologique.
Comment ? En désherbant juste devant chez soi… Cet espace restant du domaine public, tout désherbant ou autre pesticide y est donc interdit. Utilisez l’eau chaude de cuisson encore bouillante de vos aliments (pâtes, pommes de terre) sur les herbes qui vous dérangent, coupez-les à la binette ou empêchez-les de pousser en semant au pied de votre mur de jolies plantes à fleurs (lierre, clématite, chèvrefeuille…). Et n’hésitez pas à proposer votre aide aux voisins en difficulté !
Conseils de la Communauté d'Agglomération du Douaisis en collaboration avec la Fédération Régionale de Défense Contre les Organismes Nuisibles (FREDON)